retour_accueil

Périodes d'enneigement pour l'accès par la route
Route Manali-Leh
date d'ouverture très variable : à partir de mi-mai dans les meilleures années, et plus souvent au début-juin, uniquement pour les taxis collectifs et les minibus.
Les gros bus commencent à circuler début-juillet en faisant cette traversée de l'Himalaya en deux jours, avec une nuit à Keylong, parfois à Sarchu.

En taxi et en minibus, le chauffeur tente de faire cette traversée "en un jour", c'est à dire en moins de 24h, en partant à 1h du matin. C'est le salaire de la peur, sans aucun plaisir à traverser ces paysages grandioses, cramponné aux sièges et aux poignées.

du 15 octobre au 30 mai : l'accès par la route est fortement déconseillé après mi-octobre à cause du risque important de rester bloqué par la neige, et interdit ou impossible de novembre à avril et aléatoire en mai.

fin mai : les 4x4 arrivent à passer certains jours, mais ça reste occasionnel.

En juin, la route se dégage. Les 4x4 et les minibus passent plus facilement mais pas tous les jours. Quand la route est parfaitement dégagée, les bus commencent parfois à circuler.

En juillet, août et septembre, bus, autos, motos, vélos circulent librement. Parfois, un glissement de terrain dû à la mousson peut bloquer la route du Rohtang Pass sur le versant de Manali, mais rarement plus d'un jour.
Devant l'engouement général pour faire cette traversée "en un jour", les taxis collectifs et les minibus accaparent tous les passagers, et les bus arrêtent parfois de circuler dans la deuxième quinzaine de septembre.

en octobre : le risque d'être bloqué par la neige est faible les premiers jours et augmente très vite à partir du 15.

Route de Srinagar
ouverture en 2005 : le 27 mai ; en 2006 le 15 mai, en 2007 et 2011 le 1er mai, en 2012 le 25 avril, en 2014 le 12 juin.
Ouverte en général de mi-mai jusqu'à mi-novembre, car le col 'Zoji La' est moins haut (3528 m.).
Les taxis collectifs et les "gros" bus font le trajet de nuit. Départ de Leh vers 16h ou 17h, arrivée très tôt le lendemain à Srinagar.
Les dates d'ouverture et de fermeture sont fixées au moment voulu par les autorités en fonction de l'enneigement. (fermeture le 9 novembre en 2009, le 29 novembre puis le 31 décembre en 2012).
Différents moyens d'accéder au Ladakh

· En avion , tous les jours depuis Delhi.

Depuis 2002, Jet Airways, dessert le Ladakh. La qualité de ses services fait l'unanimité des passagers.
Jet Airwaiys, Indian Airlines et GoAir assurent deux à trois vols quotidiens pendant l'été.
Le prix en 2014
: environ 200 euros (taxe d'aéroport comprise), au départ de Delhi. Ce prix exorbitant provoque des manifestations à Leh depuis le début de l'année.
Le vol : 1h30 avec un survol de l'Himalaya d'une beauté époustouflante, surtout en hiver, et un atterrissage acrobatique.
Le départ a lieu entre 6h et 7h. L'embarquement commence 2 h avant.

L'aérodrome de Leh est situé sur un terrain militaire. Depuis 2002, il est équipé pour des atterrissages tous temps, mais la proximité des montagnes affole tous les radars d'altitude qu'il faut couper, et l'atterrissage se fait toujours à vue.

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

change :
 *en 2011 : 1Re=0,015€, 1€ = 67Rs,
 *en 2013 : 1Re=0,012€, 1€ = 83Rs.
 *en 2015 : 1Re=0,015€, 1€ = 75Rs.
 *en 2016 : 1Re=0,015€, 1€ = 73Rs.

cours moyen relevé en été)

· En taxi 4x4 ou en minibus

Depuis Manali, en un jour (= moins de 24h non stop), quand la route est dégagée (dès début Juin, jusqu'à fin Octobre).
Le prix : 2000 Rs2016 en taxi collectif, ou en minibus 12 places,
et 20 000 Rs2016 (à discuter) en taxi personnel.
Le voyage : inoubliable de beauté dans un monde minéral d'eau, de glace, de falaises rocheuses colorées, ou d'étendues désertiques interminables.(mais Attention : à l'aller, sans acclimatation à l'altitude, le voyage peut devenir un calvaire pour certains : vomissements et maux de tête).
Cliquer ici pour voir ce trajet fait en juillet 2011 par un motard.

· En bus

Depuis Manali, en deux jours, quand la route est dégagée (de juillet, jusqu'à fin-septembre).
Le prix en 2016 : 2700 roupies* avec "Himachal Tourism" - repas et lit compris. La nuit se passe à l'hôtel Chander-Bhaga d'Himachal à Keylong. Ces bus circulent un jour sur deux.

Parfois, d'autres bus privés affrétés par les agences de voyage de Manali font ce trajet avec une nuit sous tente en pleine nature à mi-chemin à Sarchu.
Le bus public de Keylong fait le trajet jusqu'à Keylong, où l'on peut loger en dortoir (150 Rs2016) ou en chambre d'hôtel (1000 Rs2016).
Ensuite un autre bus va de Keylong à Leh (à réserver la veille en arrivant).
Le voyage : On roule de jour et l'on est moins secoué qu'en taxi collectif.
N.B.: en 2012, un "gros" bus faisait le trajet complet non stop "en un jour".

Retour du Ladakh

· En avion

Il faut penser à confirmer son retour le plus tôt possible après son arrivée. (Les bureaux de Jet Airways à Leh sont dans la rue principale (main bazar) à 100m de la mosquée.
Si l'on n'a pas de billet de retour il est difficile d'en avoir un avant fin Septembre.

Le vol : 1h30 aussi beau dans ce sens, surtout en hiver quand les montagnes sont couvertes de neige.

Le départ est programmé pour 8h. En réalité, il a lieu plus tard, car c'est l'avion arrivant de Delhi qui fait l'aller et le retour.

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

Il est bon de connaître le rituel des bagages enregistrés qui a été remis en vigueur en 2005) :
Après le dépôt et l'étiquetage du bagage de soute (bagage enregistré) au moment de l'enregistrement, ce bagage est emmené devant la salle d'embarquement, à l'extérieur, côté piste. Une fois en salle d'embarquement, chaque passager doit sortir en montrant sa carte d'embarquement et venir reconnaître son bagage, qui sera alors transporté dans la soute de l'avion. Les bagages "non reconnus" ne sont pas embarqués !


Ceci n'est plus valable à Delhi depuis 2009.
Ceci n'est plus valable à Leh depuis 2012.

· En taxi 4x4 ou en minibus

Le prix : avec un taxi collectif ou un minibus : 2 000 Rs2016, ou 20 000 Rs2016 en taxi personnel.
Le voyage : en 1 ou 2 jours, sans problème d'acclimatation à l'altitude au passage des cols, après un séjour au Ladakh.
Les taxis collectifs ne font pas du tourisme. Ils sont souvent utilisés par les locaux pour gagner du temps sur le bus. On est tellement secoué qu'il faut préférer le minibus en 1 jour ou le bus en 2 jours.
Les seules places plus confortables sont les 3 places à côté d'une portière.

Les minibus, apparus en 2008, sont de très loin les plus confortables pour le même prix que les taxis collectifs. Ils sont de plus en plus nombreux. S'ils faisaient le trajet en deux jours, ce serait le voyage idéal. MAIS tout le monde est pressé, et ils font ce parcours "en un jour".

En bus

même prix et mêmes remarques qu'à l'aller. (Himachal Tourism : 2700 Rs2016).
Le bureau d'Himachal Tourism à Leh est dans Fort Road, presque en face du Dreamland Restaurant. Il faut réserver quelques jours à l'avance.

Dans tous les cas, l'organisme étant acclimaté à l'altitude, on peut admirer le paysage sans retenue, sans le moindre mal de tête au passage des cols.