Pour visiter le Ladakh (et l'Inde), il faut obligatoirement :
- un passeport
- un visa

- parfois un permis
 Le passeport

Il est délivré par les préfets et les sous-préfets. La demande ou le renouvellement se font à la mairie de son domicile. Il est valable 10 ans et coûte 86 € depuis le 1er janvier 2009, et encore en 2014. Prévoir un délai de 15 jours à 2 mois suivant les préfectures.
Tous les détails sont sur le portail de l'administration http://www.service-public.fr/particuliers/N21.xhtml, (et sur le site des journaux officiels http://www.legifrance.gouv.fr/).
Le visa tourisme de 6 mois

Depuis le 3 avril 2017, ces visas sont valides 6 mois, MAIS pour une durée de séjour variable donnée par l'ambassade selon des critères inconnus !
Ce peut être 6 mois comme autrefois mais rarement, ou bien 6 mois avec une sortie obligatoire du territoire au bout de 90 jours maximum et revenir le lendemain ou plus tard (avant la fin de validité du visa), ou bien seulement 90 jours consécutifs, ou bien plus rarement 30 jours et une seule entrée. Cliquer ici pour plus d'infos.
Par la même occasion, le prix du visa est augmenté de 45,00 €, soit 95 € le visa seul sans les frais.

Depuis le 01/02/2008, les services consulaires de l'ambassade de l'Inde ne délivrent plus les visas "Tourist". Ils se sont déchargés de cette tâche auprès de VFS (UK) ltd.
Les conditions d'obtention du visa sont précisées sur leur site :

Il faut apporter (ou envoyer) :

un formulaire de demande de visa rempli sur le site de VFS, imprimé et signé,
le passeport, valable au moins 6 mois après la date de retour,
deux photos d'identité en couleur, récentes, identiques, de face, tête nue et sur fond clair, sans lunettes si elles cachent vos yeux, au format US : 50x50 mm.
un chèque de banque à l'ordre de : VF Services (UK) Limited, ou un chèque certifié pour certains organismes, (pour le montant, voir les prix des prestations sur leur site), à l'ordre de l'organisme de votre choix.
une photocopie de la page "identité" du passeport.
la check-list pour un Tourist Visa (à imprimer)

en plus pour les demandes par courrier :
la check-list pour un dépôt par voie postale (à imprimer)

L'attente de deux mois entre deux entrées en Inde n'existe plus.
Le e-visa de 60 jours

Depuis le 3 avril 2017, les voyageurs français peuvent obtenir un e-visa valable 60 jours à partir de la date d'entrée en Inde, pour deux entrées, sur https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html , à condition d'avoir validé leur dossier via internet entre 4 et 120 jours avant le départ, et d'avoir imprimé le certificat de visa accepté ("granted") à présenter à l’arrivée. Le visa définitif sera apposé sur le passeport à ce moment-là.
Pour des aides au remplissage des formulaires, voir : ici.
dernière mise à jour : avril 2017
Pour un visa urgent, obtenu dans les 48 h, il faut ajouter 43 à 58 € selon les agences.
Pour info : Les Belges et les Suisses n'ont droit qu'à un visa de trois mois.
Les permis

Depuis le 1er avril 2017, l'entrée dans le district de Leh coûte 400 Rs (environment fee) aux touristes étrangers et Indiens.
(Cette taxe devrait être perçue aux check-posts de Upshi en arrivant de Manali, Khaltse en arrivant de Srinagar et à l'aéroport si on arrive en avion. Les checkposts ne sont pas d'accord pour faire ces encaissements, aussi ...)
la tâche a été confiée aux agences de voyage - qui ne sont pas d'accord non plus, mais qui n'ont pas le choix si elles veulent conserver leur licence. Cette taxe est perçue lors de la première demande de permis, et revient donc à 800 Rs : 400 Rs de taxe + 200 Rs pour la Croix Rouge + 200 Rs de frais d'agence). Lors d'une nouvelle demande de permis, on ne paie pas la taxe de 400 Rs.

   Les permis pour les "restricted areas", régions frontalières du Ladakh, c'est à dire : la vallée de la Nubra, la région de Dah et Hanu, le lac de Pongong Tso et la région du Rupshu (Mahe, Nyoma) et du lac Tsomo Riri Tso, sont obtenus facilement uniquement auprès des agences de voyages de Leh. Ils sont valables 7 jours. Ce sont des permis collectifs délivrés pour 2 personnes minimum (depuis 2010), mais si vous êtes seul l'agence peut vous ajouter à une autre demande. Depuis l'été 2009, il faut laisser le passeport à l'agence qui doit le montrer au commissariat. 
Il faut faire autant de photocopies du permis qu'il y a de checkposts sur le trajet à l'aller et au retour.

   Le permis pour Garkhun et Darchiks, pour deux personnes au minimum, doit être demandé au bureau du District Commissionner de Kargil (qui se trouve à Baroo dans la banlieue de Kargil). Il peut être obtenu en quelques heures, il est gratuit. Préparer une photocopie du passeport (pages : identité + visa).

   Le permis pour le Sikkim peut être demandé en même temps que la demande de visa. Il suffit de joindre une lettre sur papier libre. Ce permis est valable 15 jours et peut être prolongé sur place par une agence de voyage en faisant avec elle un trek qui dépasse la date limite. On peut également l'obtenir à Delhi et à Calcutta, et maintenant à Darjeeling ou au passage de la frontière (ajouté en mai 2007). Depuis le 10 avril 2017, ce permis coûte 29 €. Le e-visa ne permet pas d'aller au Sikkim.

   Les états de l'est : Assam, Arunachal, Nagaland, Mizoram, Manipur, Meghalaya et Tripura sont ouverts au tourisme en totalité ou en partie. Toutefois, l'Arunachal Pradesh nécessite un permis spécial du ministère de l'Intérieur (New Delhi).
Depuis 2011, l'accès aux états du Nagaland, du Mizoram et du Manipur est libre.

L'office de tourisme indien donne toutes les informations utiles :
adresse : 11-13bis boulevard Haussmann, tél.:01 45 23 30 45, fax : 01 45 23 33 45,
e-mail : goitopar@aol.com et info.fr@India-Tourism.com.
dernière mise à jour : avril 2017

retour_accueil