Les premières passerelles qui ont permis de franchir les rivières ressemblent aux ponts de liane mais il n'y a pas de jungle ni de lianes au Zanskar. Elles sont faites d'un tressage de branches de saule ou de tiges d'églantier débarrassées de leur écorce, et des épines de l'églantier. Le mot ladakhi "zampa" désigne un "pont" en général qu'il soit de bois, de pierre, posé ou suspendu, à l'usage des piétons ou des véhicules.
Le vocabulaire ladakhi possède des mots appropriés à chaque type de passerelle.
Les premières passerelles s'appellent "tsazam" (= pont d'herbe) au Zanskar et "chukzam" (= pont de branchages) au Ladakh.
(cliquer sur une photo pour l'agrandir)

TSAZAM - CHUKZAM

Tsazam près de Shade
Isolé entre Shade et Stongde, ce chukzam sur la Niri Chu sert uniquement aux bergers qui vont passer l'été dans les alpages. Photo du 29/08/2012.
Tsazam près de Shade
Isolé entre Shade et Stongde, ce chukzam sur la Niri Chu sert uniquement aux bergers qui vont passer l'été dans les alpages. Photo du 29/08/2012.

dans les gorges de la Niri Chu.
Au confluent de la Niri Chu et de la Tsarap, ce chukzam permettait d'aller à Marshun et Yarshun. (détruit le 7 mai 2015) photo : 08/09/2011
tsazam abandonné de Marshun
Cet accès au village déserté de Marshun, avait été renforcé en 2014.
Le 7 mai 2015, il a été emporté quand le barrage a cédé.
tsazam entre Pipcha et Bardan
Ce chukzam entre Pipcha et Bardan n'était emprunté que par les écoliers. Il a été emporté le 7 mai 2015.
photo : 17/09/2011

tsazamCha-1_29-07-1990
tsazamCha-1_29-07-1990
tsazamCha-1_29-07-1990

photos du 29/07/1990.
Ce chukzam de branchages tressés entre Cha et Zamthang. a été remplacé par une solide passerelle cablée suspendue mais avec une voie en planches de bois. La rupture du barrage créé par un glissement de terrain à Marshun a emporté tous les ponts le 7 mai 2015, et le nouveau pont avec les autres.
Une nouvelle passerelle a été rapidement construite le mois suivant plus loin en aval.

et une place spéciale pour la plus longue passerelle de ce type

Le plus long tsazam du Zanskar : 150 m.
Cette passerelle entre Zangla et Pishu n'existe plus depuis quelques années.
Avec 150m. au dessus de la rivière Zanskar, ce fut le plus long chukzam construit au Ladakh-Zanskar.
C'est là que Michel Peissel eut la peur de sa vie en 1975 comme il le raconte dans son livre : "Zanskar, royaume oublié aux confins du Tibet".


Dans les régions où l'on peut avoir des troncs de peuplier, ces passerelles ont été faites de troncs droits posés sur un assemblage astucieux de troncs inclinés pris dans les piliers de pierre de chaque côté de la rivière.
Ces passerelles s'appellent : "shingzam" (= pont de bois).
 

SHINGZAM : Passerelles de troncs de peupliers posés.

zampa sur le sentier de Phuktal à Shade
Nouveau shingzam sur la Niri Chu entre Phuktal et Shade. Il évite la traversée à gué sous le hameau de Tantak.
photo : 08/09/2011
passerelle dans les gorges étroites de Tar.
L'une des 10 passerelles des gorges étroites et impressionnantes qui permettent d'arriver à Tar.
photo : 29/08/1993
A Chumathang, assemblage de 5 passerelles pour traverser l'Indus.
A Chumathang, cet assemblage de cinq passerelles posées sur cinq piliers de pierre permet de traverser l'Indus.
phoo : 27/07/2009
passerelle neuve avec rembarde entre Yal et Maling.
Passerelle entre Yal et Maling, restaurée avec une rembarde, sur un passage très étroit du Kargyak Chu.
photo : 06/09/2011

Ensuite, l'arrivée de câbles d'acier a permis de soulager le milieu de la passerelle en le suspendant à deux câbles.
Ces passerelles s'appellent : "chakzam".
 

Passerelles partiellement suspendues

zampa de Maling
Passerelle partiellement suspendue de Marling, entre Purne et Testa.
 
photo : 03/09/2011.
passerelle suspendue entre Kargyak et Skying
passerelle partiellement suspendue entre Kargyak et Skying
 
photo : 04/09/2011
détail de la passerelle Kargyak-Skying
détail de l'agencement des câbles, poutres et dalles de pierre sur la passerelle entre Kargyak et Skying
photo : 04/09/2011
assemblage de troncs pour supporter la passerelle de Baldès
Un des deux supports de la passerelle de Baldes
détruite par la crue du 6 août 2010.
 
photo : 08/10/1998
Haute passerelle suspendue de Baldès, détruite par la crue de 2010
passerelle impressionnante de Baldès, détruite par l'orage mémorable et l'énorme crue qui a suivi le 6 août 2010.
photo : 08/10/1998
modernisation dela passerelle Tangso-Shankar
restauration de la passerelle de Tangso à Shankar au delà de Skying : des planches neuves et des piliers en ciment.
photo : 04/09/2011

Enfin, aujourd'hui on peut avoir des câbles plus facilement, ce qui permet de construire des passerelles entièrement suspendues.

Passerelles entièrement suspendues :

Passerelle suspendue à un seul câble à Wanla
montage audacieux entre Wanla et Phanjila où un seul câble supporte toute la passerelle
photo empruntée : 06/08/2012
passerelle suspendue rudimentaire entre Tsetan et Anmu
passerelle peu engageante entre Anmu et Tsetan. photo : 02/09/2011.
Détruite en 2015, une nouvelle a été construite plus loin en aval en 2016.
description
Nouvelle passerelle entre Kalbok et Cha construite après la rupture du barrage de Marshun.
photo : 31/07/2015.
description
Nouvelle passerelle entre Anmu et Tsetan construite en 2016 pour remplacer celle de 2015.
photo : 05/08/2016
description
Détail de la nouvelle passerelle entre Anmu et Tsetan, pas plus engageante que la précédente.
photo : 05/08/2016

modernes

passerelle métallique suspendue moderne sur la Shayok River.
passerelle de 170 m. entre Skuru et Unmaru sur la Shayok pour accéder au village et à l'ermitage perché d'Unmaru.
photo : 19/08/2011